Quel statut juridique choisir pour ouvrir sa boutique en ligne ?

Publié le : 11 février 20224 mins de lecture

Vous avez l’intention d’ouvrir une boutique en ligne, mais vous ne savez pas quel statut juridique choisir ? Le choix dépend de votre projet, de votre activité et de vos moyens.

Quel statut juridique faut-il choisir pour ouvrir une boutique en ligne ?

Si vous êtes seul à gérer votre boutique en ligne et si votre commerce ne dépasse pas 176 200 €, choisissez le statut de l’auto entrepreneur ou micro entrepreneur. Avec cette forme juridique, les formalités d’ouverture sont rapides et les obligations comptables sont très simples. Vous avez plus de temps à vous focaliser à vos activités.

Si votre commerce électronique dépasse 176 200 € et vous envisagez de développer seul vos activités ou avec quelques associés, optez pour la SARL ou l’EURL. Vous pourrez développer le chiffre d’affaires de votre boutique en ligne jusqu’à 7.63 millions d’euros. Si vous souhaitez vous faire soutenir par un ou plusieurs associés, la SAS est faite pour vous. Pour ouvrir une boutique en ligne, choisir le statut juridique adapté est obligatoire. Il vous est conseillé de faire appel à un expert-comptable ou un avocat pour éviter le mauvais choix.

Le meilleur statut juridique pour une boutique en ligne

Vous pouvez choisir entre deux statuts juridiques : le statut de micro entrepreneur ou la SASU. Pour l’ouverture d’une boutique en ligne, le statut le plus simple et le moins coûteux est le statut de micro entrepreneur. Si vous commencez votre activité en ligne ou si c’est une activité secondaire, le statut de micro entrepreneur est le statut qu’il vous faut. Si vous envisagez une construction de site internet sur-mesure, la SASU est la mieux adaptée. Si vous déclarez votre salaire à zéro en tant que chômeur indemnisé, la SASU est le choix stratégique pour permettre le maintien de vos droits à l’allocation chômage à 100 %.

Où domicilier la boutique en ligne ?

La domiciliation permettra à la boutique en ligne d’avoir une adresse légale qui doit être figurée sur tous les documents de la boutique en ligne. Bien entendu, le site de vente en ligne est soumis à cette règle. Afin de pouvoir exercer votre activité, vous devez immatriculer votre boutique en ligne dans le Registre de commerce et des sociétés.

Évidemment, vous devez avoir une adresse légale qui devra figurer dans l’annonce légale et sur les documents officiels. Dans ce cas, vous choisissez de domicilier votre boutique en ligne chez vous en tant que dirigeant ou vous passez par une société de domiciliation. La plupart des entreprises choisissent vers des sociétés de domiciliation. En cas de litige, les frais juridiques sont déterminés par le lieu choisi. Si vous domiciliez votre activité au sein d’une entreprise de domiciliation, les frais de gestion seront à diviser avec vos voisins. Trouver un local propre à votre boutique pour la domicilier si votre activité se développe.

Plan du site